Bulletin de santé des entreprises en France et en Île-de-France

     


Les chiffres de l'Observatoire consulaire des entreprises en difficultés (OCED) établis au
1er novembre 2016 en France et en Île-de-France : procédures amiables, procédures d'observation et liquidations judiciaires.

« Un net recul des emplois touchés »

 

Si depuis l’entrée dans la crise, les ouvertures de procédures se situent de manière constante à leur niveau de 1993 au plan national, la situation est tout autre pour l’Île-de-France, traduisant ainsi la spécificité de la région. En effet, ces ouvertures s’établissent à 26 % en dessous du pic historique de 1993 ; elles sont de nouveau sensiblement inférieures à leur niveau de 2009 (de près de 4 points).

Ceci précisé, alors que les ouvertures de procédures continuent de diminuer sensiblement au plan national (- 4,9 %, en glissement annuel au 1er novembre 2016) et se situent sous la barre des 60 000 depuis septembre, en Île-de-France, la situation est stable pour le deuxième mois consécutif (+ 0,3 %, en glissement annuel au
1er novembre 2016)
. Il se confirme qu’un renversement de tendance est bien à l’œuvre pour la région et que l’année devrait se terminer par un léger recul des ouvertures de procédures.

Évolution des défaillances en France et en Île-de-France
depuis janvier 1998
(Sur 12 mois glissants, Base 100 : décembre 1993)

 Evolution des défaillances en France et en Île-de-France depuis 1998

En Île-de-France,le nombre des ouvertures de procédure collectives diminuent ou se stabilisent alors que les procédures amiables enregistrent une augmentation pour la première fois depuis six mois. Ces évolutions s’inscrivent dans un contexte où la prudence continue d’être de mise : très légère augmentation du PIB au 3ème trimestre ; amélioration du climat des affaires dans les services et le commerce de détail ; climat des affaires au-dessus de sa moyenne de longue durée dans l’industrie manufacturière ; augmentation de l’emploi marchand porté par l’intérim ; progression de l’encours de crédit aux TPE ; dynamisme des investissements étrangers en France, depuis deux ans ; net repli des demandes de délais adressées à l'URSSAF par les TPE ; diminution continue des avances et du nombre des bénéficiaires de la garantie AGS… Mais, pas d’accélération de la reprise en vue pour
2017 ; regain de pessimisme observé pour les TPE selon le Baromètre Ifop-Fiducial ; vive augmentation du prix du pétrole et rebond du prix des matières premières industrielles ; mollesse des investissements, faute de perspectives à long terme ; dégradation continue du climat des affaires dans le commerce de gros ; contribution négative du commerce extérieur à la croissance du PIB ; incertitudes liées au Brexit ; impact des attentats toujours perceptible sur la fréquentation touristique, particulièrement en Île-de-France ; diminution des emplois dans l’industrie ; remontée de la courbe du chômage…

En glissement annuel au 1er novembre 2016 :

  • Les liquidations judiciaires se stabilisent : + 1 %.  
  • Le nombre des procédures d’observation (sauvegarde  et redressement judiciaire), est pour la première fois depuis janvier 2015 orienté à la baisse, enregistrant un large recul des sauvegardes et une stabilisation des redressements judiciaires : - 1 %.
  •  Le recours aux procédures amiables (mandat ad hoc et conciliation) augmente, après six mois de recul : + 6 %
  • Dans le cadre de l’alerte du président du tribunal de commerce, le nombre des entretiens augmente toujours significativement : + 14 %.

 

Évolution du nombre des ouvertures de procédures collectives
en Île-de-France, depuis janvier 2011

Evolution des procédures collectives en Île-de-France, depuis janvier 2011

> Retrouvez tous les chiffres du Bulletin de santé mensuel des entreprises en France et en Île-de-France
(pdf - 390 Ko)

Mis à jour le 21/12/2016
 

Archives...

     

Bulletins de santé des entreprises en France et en Île-de-France depuis 2013

  Année 2015

  Année 2014

  Année 2013